Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - Hicham BOUMEHDI - publié le Vendredi 20 Décembre à 10:26

2013, l'année où Tanger affirme ses ambitions de métropole internationale




Tanger - Le fait le plus marquant au cours de l'année 2013 dans la ville du Détroit a été, sans nulle doute, le lancement par SM le Roi Mohammed VI en septembre du programme Tanger-Métropole pour le développement intégré, équilibré et inclusif de la ville.



Conçu pour faire de Tanger un modèle urbain inédit au Maroc et sur la rive sud de la Méditerranée, ce programme vise à réaliser les aspirations des habitants de la ville en renforçant ses infrastructures urbaines, culturelles, économiques et sociales et en consacrant son rôle en tant que locomotive de développement pour la région nord du Maroc.

Ce plan de développement, qui s'étalera sur une période de cinq ans (2013/2017), prévoit la mobilisation de 7,66 milliards de dirhams d'investissements, à même d'accélérer le développement de la ville et placer Tanger comme une destination de premier plan pour le tourisme, le commerce et les investissements.

Les projets prévus dans le cadre de ce programme, unanimement salué par l'ensemble des intervenants et acteurs économiques, sociaux et de la société civile, concernent les domaines de l'équipement urbain (routes, infrastructures), de la culture, de l'économie, des services sociaux, de l'environnement en plus du volet religieux.

D'après les autorités locales, ce grand chantier a été conçu dans une vision prospective visant à structurer le développement de Tanger et pallier aux dysfonctionnements causés par la croissance rapide et parfois incontrôlée de la ville.

L'année 2017 a été fixée comme date butoir du programme car la plus part des principaux projets structurants de la région (le port Tanger Med 2, la reconversion du port de Tanger ville, la Ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca) entreront en service à cette période, d'où l'importance de les accompagner d'une mise à niveau globale de la ville, précisent-on de mêmes sources.

Ce programme reste ouvert pour intégrer d'autres propositions, selon le wali par intérim de la région de Tanger-Tétouan, Mohamed El Yaâcoubi, qui note qu'un intérêt particulier est mis sur la communication autour de ce programme, avec pour projet la création d'une +Maison Tanger-Métropole+ ouverte à tous et offrant les informations nécessaires sur l'état des lieux et le taux d'avancement des projets.

Le programme prévoit, sur le plan de l'environnement urbain, la création de nouveaux accès pour désengorger la ville et anticiper l'augmentation des flux de Tanger, notamment à travers la création de nouvelles rocades routières reliant les façades méditerranéenne et atlantiques de la ville, la construction d'un échangeur à l'entrée de la ville, la généralisation des voies dans les quartiers et la création de passages dénivelés et de parkings souterrains à l'intérieur de la ville.

Un accès sera mis sur l'amélioration de l'environnement de la ville par des projets de dépollution du littoral et des oueds et affluents traversant la ville, le réaménagement de la corniche et la création de nombreux espaces verts dans les différents quartiers.

Pour ce qui est des services sociaux, l'offre de santé sera enrichie par la création de 4 nouveaux dispensaires et la requalification de 6 centres de santé. L'hôpital Mohammed V sera réhabilité et un établissement pour les urgences et un centre de santé polyvalent seront créés.

Le domaine social connaitra aussi la création de centres pour les jeunes et pour le renforcement des compétences des femmes, en plus de la mise en place de nouvelles offres sociales pour les personnes à besoin spécifique et celles à mobilité restreinte.

Parmi les projets très attendus par les Tangérois, figure la création d'une future cité des sports sur 60 hectares aux standards internationaux. Elle abritera une piscine olympique, un grand complexe de tennis avec une cour centrale, 3 salles couvertes multidisciplinaires, 6 terrains de football et d'autres terrains pour le basket-ball et le volley-ball, ainsi qu'un terrain de pétanque. La cité des Sports comprendra un hôtel, une clinique sportive et une zone d'animation abritant un Mall commercial réservé exclusivement aux articles de sport.

En ce qui concerne l'environnement économique, une réserve industrielle sera créée au sud de la ville à proximité de l'échangeur autoroutier, dans le but de renforcer l'infrastructure industrielle de la ville qui dispose actuellement de quatre zones industrielles dont deux ont un statut de zone franche: La Zone franche de Tanger et la Zone franche portuaire.

D'autres projets concerneront, entre autres, le transfert des services municipaux et des activités économiques bruyantes, la promotion du circuit touristique local et la réhabilitation du patrimoine tangérois, notamment pour les célèbres grottes d'Hercule, la villa Harris et le parc de Perdicaris. Il s'agit aussi de créer de nouveaux équipements qui auront un rayonnement national comme les futurs palais des arts et des cultures et le grand théâtre, qui permettront de réconcilier la ville avec son prestigieux passé culturel.

Quant à l'environnement cultuel, SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a donné ses Hautes instructions pour renforcer l'offre en matière de lieux de culte. Ce volet comprend la construction de 11 nouvelles mosquées et parallèlement la réhabilitation de 7 mosquées, pour permettre aux citoyens d'accomplir leur rite religieux en toute quiétude.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles